fbpx

Axel Merryl, humoriste et vidéaste de talent

Axel Merryl, lauréat de la catégorie humour, parrainée par Gondwana-City Productions, partage ses passions (humour, danse) à travers ses vidéos sur les réseaux sociaux. Egalement à l’aise sur scène, il a déjà participé au Parlement du rire et à Abidjan Capitale du Rire aux côtés d’autres humoristes africains. 

 

Comment vous définiriez-vous en un tweet ?
Même en deux mot je dirai « couteau Suisse » car je fais beaucoup de choses dans beaucoup de domaines

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
J’ai commencé les vidéos depuis 2014. Je faisais déjà des vidéos avec mon portable, des vidéos assez simples et je me suis orienté vers la danse aussi, puis la comédie. Au fil du temps, j’ai commencé à faire des courts-métrages pour améliorer mon côté acteur, donc je raconte plus d’histoires dans mes vidéos. Je fais en sorte que ceux qui me suivent puissent être touchés par ce que je raconte. Je fais aussi de la musique. Plus récemment, je me suis orienté vers la scène, notamment avec le Parlement du rire et Abidjan capitale du rire. Actuellement, je suis en France où je fais des études en cinématographie, réalisation de film, montage et effets spéciaux.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Axel Merryl (@axelmerryl)

Vous considérez-vous influenceur.se ? Pourquoi ?
Je me considère comme un influenceur parce que tout ce que je fais est suivi à la lettre par ceux qui sont abonnés à mes comptes. Tout ce que je partage comme informations est pris au sérieux, surtout que mes comptes sont certifiés et que j’ai une petite notoriété. Cela fait que beaucoup de ceux qui me suivent ont confiance lorsque je publie des contenus ou des simples publications.
Je peux influencer par ma manière de me coiffer, de m’habiller, ou encore de parler, il suffit de l’incorporer dans mes publications.

Quelle est votre ligne éditoriale ?
Je fais en sorte que quand quelqu’un vient sur mes réseaux sociaux, il ait envie de s’abonner. Je fais en sorte qu’il y ait tout pour qu’il ne puisse pas s’ennuyer, surtout que je fais de la danse, de l’humour, de la musique, un peu de tout : j’ai un contenu assez diversifié.

Quelle est votre audience et a t-elle des caractéristiques spécifiques ?
Mon audience est assez basée en France, en Côte d’Ivoire, et dans plein d’autres pays en Afrique en Europe… même aux États-Unis, parce que je sous-titre certaines de mes vidéos.
Mon audience, je l’ai remarqué, aime bien quand je parle de faits de société sur tout ce qui se passe chez nous en Afrique. Je l’intègre donc souvent dans mes productions.

Comment réussissez-vous à créer du contenu attrayant ?
Créer un contenu attrayant revient à avoir de la qualité, que ce soit dans l’image ou le son, de belles couleurs, et faire ce que les gens aiment avant de faire ce que tu aimes, parce que sur les réseaux sociaux les abonnés sont rois.

Quels sont vos projets en cours ?
Actuellement je suis en train d’écrire un film. Je suis toujours sur le scénario et donc je cherche un réalisateur, quelqu’un pour produire le film. Si je réussis à avoir les fonds nécessaires, je le réaliserai moi-même. Tout ce que je veux, c’est jouer dans mon propre film.

À quoi ressemble votre journée type ?
Ma journée type est très simple : je me lève, je pense vidéos, je mange vidéos, je dors en vidéo.

Quels sont les défis auxquels vous devez faire face ?
C’est vrai que j’ai des petits problèmes de santé, mais les vidéos me permettent de traverser cette étape avec plus de courage et d’engagement. Il y aussi souvent des difficultés pour faire les vidéos, mais ce sont les aléas du métier. Je persévère !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Axel Merryl (@axelmerryl)


Pouvez-vous nous en dire plus sur votre stratégie de création de contenu ou vos envies de création ?
Je n’ai pas vraiment une stratégie de création, je me fie à mon imagination. Après je m’organise pour publier mon contenu. Je suis les statistiques de mes réseaux sociaux. Concernant mes envies de création, je souhaite m’orienter plus vers le cinéma, être plus face à la caméra que derrière, me concentrer sur mon jeu d’acteur.

Qui sont les créateurs de contenus qui vous influencent ?
Actuellement je n’ai pas vraiment d’influence. Mais je côtoie beaucoup d’influenceurs ou de créateurs de contenu avec qui je discute pour faire évoluer les choses, que ce soit de leur côté ou de mon côté. On a par exemple jojo, Sean bridon, Ange Freddy, Thé style, Paul-Yves.

Pourquoi recommanderiez- vous aux marques de travailler avec vous ?
Je recommanderais aux marques de travailler avec moi parce que je suis très productif, je sais placer des produits très subtilement et je fais très attention à mon image. Je fais attention à ce qu’il n’y ait pas de vulgarité ou de malentendus pouvant porter atteinte à mon image, ainsi qu’aux marques qui travaillent avec moi.

Le mot de la fin vous revient : une dernière chose à partager (un compte, une citation, une astuce, un coup de cœur) ?
Priez pour moi ❤️ J’en ai besoin

 

Merci à Axel pour sa contribution ! Continuez à le suivre sur Facebook, Instagram, TikTok… Et découvrez les autres finalistes des ADICOMAWARDS sur notre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?