Loza Maléombho, styliste et influenceur

Loza Maléombho, jeune styliste ivoirienne ne cesse de d’éblouir la scène africaine et internationale de la mode avec ses créations. Cette créative dans l’âme est connue pour plusieurs combats et porte plusieurs casquettes ; d’Alien Edits à sa marque de vêtements éponyme. Loza sera présente aux Adicomdays 2018 qui se tiendront le 1er et 2 mars prochain. C’est l’occasion de revenir sur son parcours et de présenter ses œuvres créatives.

Loza Maléombho entre dans la mode en travaillant dans des magasins de vêtements et en effectuant des stages chez des designers, pendant ses études. Enrichie de toutes ses expériences, elle se dit « pourquoi ne pas créer ma propre marque de vêtements ». Son rêve et son objectif de départ étaient de « créer une marque avec une identité africaine ».

Si son pays d’origine est la Côte-d’Ivoire, ces créations sont connues et portées par des personnes dans le monde entier. Ces principaux clients se trouvent dans des pays comme le Nigéria, l’Afrique du Sud et les Etats-Unis. « Ma clientèle ivoirienne est encore très timide ». Si elle était connue des professionnels du milieu et d’une clientèle bien particulière, sa marque prend un réel tournant lorsque Beyoncé et Solange Knowles ont affiché fièrement ses créations.

Elle parcourt les podiums et les salons du monde entier afin de présenter ses créations, ainsi que le savoir-faire des artisans ivoiriens en particulier et africains en général. En effet, son atelier se trouve à Abidjan, la capitale de la Côte-d’Ivoire. Son travail, l’emmène à être exposé au MOMA (Museum Of Modern Art).

Loza Maléombho, un combat créatif efficace

Si elle s’exprime beaucoup à travers ses créations, elle n’hésite pas à exprimer sa créativité et à dénoncer les injustices de la société, par d’autres moyens. C’est, d’ailleurs comme ça, qu’est née « Alien Edits ». Ses photos qui la représentent coiffée de divers objets et qui cartonnent sur la toile. Photos qui ont donné lieu à une exposition à la galerie Louis Simone Guirandou ou encore en Italie. Alien Edits est né à la suite de l’assassinat de Michael Brown par un policier aux Etats-Unis, et que ce dernier ait été acquitté. « Il y avait vraiment un ressenti de dépression, de la peine dans la communauté noire américaine, que ce soit sur les réseaux sociaux ou auprès des gens que je fréquentais là-bas. Cela m’a vraiment touché. Je me suis dit plutôt que dénoncer de manière violente, pourquoi pas l’exprimer de façon artistique en célébrant la culture africaine, la culture noire, la culture afro-américaine. C’était le multi-culturalisme que je représente de par mon background. ». Les œuvres Alien Edits sont présentées de la même façon une femme noire (en l’occurrence Loza) qui porte un objet sur la tête.

Loza œuvre, également pour l’autonomie de la femme. Une femme indépendante tant au niveau financier, qu’à travers le choix de son style de vie et des vêtements qu’elle choisi de porter. Une femme africaine qui sait ce qu’elle veut, qui a perçoit un revenu régulier qui lui permettra de se subvenir à ses besoins, à ceux de sa famille et surtout de ne pas dépendre de son conjoint.

La promotion des produits, du made in Africa et du savoir-faire africain et ivoirien est un réel combat au quotidien pour elle. Peu importe l’endroit de la planète où elle se trouve. Ce combat s’effectue tout d’abord à travers ses créations, en faisant le choix d’opter pour des matières plus nobles, plus travaillées, unique et authentique. Afin de présenter les différentes matières que nous avons sur notre continent. Elle n’hésite pas, non plus, au quotidien à se battre pour faire évoluer les mentalités dans le milieu de la mode ivoirien, qui « regorge de talents incroyables ».

Pourquoi Loza sera présente aux Adicomdays 2018 ?

Indéniablement pour son influence dans tous les domaines qu’elle touche. Loza se bat et son combat, elle le mène à travers son travail afin d’inspirer et de faire évoluer les mentalités africaines. Elle valorise la femme au-delà des vêtements en leur présentant un véritable lifestyle « afro-politain ». Elle veut les inspirer à travers son parcours à réaliser leurs rêves et à ne pas remettre à demain ce qu’on peut faire aujourd’hui. D’ailleurs sa philosophie, est « faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, où vous êtes ».

Son expérience professionnelle et sociale dans divers pays, ainsi que son multiculturalisme (elle est ivoirienne-ghanéenne par sa mère, américaine de nationalité, peul-tchadienne par son père), pourront servir d’exemples aux personnes présentes lors des Adicomdays 2018.

Pour identifier et collaborer avec les influenceurs d’Afrique les plus pertinents pour votre marque, utilisez www.tinafrica.com
Pour rencontrer et apprendre avec les acteurs clés de la communication digitale en Afrique, participez aux ADICOMDAYS, le rendez-vous BtoB de référence dans le domaine : www.adicomdays.com
Pour être accompagné dans votre stratégie digitale sur l’Afrique : www.totem-experience.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *