fbpx

Les initiatives solidaires des marques en Afrique pendant la pandémie de Covid-19

Un élan de solidarité émane de cette crise sanitaire inédite : les entreprises africaines s’organisent pour combattre ensemble la pandémie de coronavirus sur le continent. Nous vous proposons un tour d’horizon de ces actions solidaires par des marques engagées.

Pour un tour d’horizon de ce que font les créateurs de contenus, nous vous invitons à découvrir #ADICOM4GOOD sur Instagram : @adicom4good.

#AFRICAFIGHTSCORONA


En Côte d’Ivoire

  • FrieslandCampina, producteur du lait Bonnet Rouge

FrieslandCampina s’engage auprès de l’état Ivoirien afin lutter contre la propagation du coronavirus.
A cet effet, un don d’une valeur de 25 millions de FCFA hors taxes destiné au personnel soignant a été fait ce mardi 7 avril.
Ce don est composé de
– Matériel sanitaire afin de protéger le personnel en première ligne et de
– Produits laitiers

La marque propose également un service de commande par téléphone et livraison à domicile en cette période de crise sanitaire.

Source : Page Facebook Bonnet Rouge.

  • MTN 

Une campagne de prévention a été mise en place sur les réseaux sociaux, alliant vidéos, visuels et challenge pour sensibiliser la population.

Source : Page Facebook MTN Côte d’Ivoire.

  • Société Générale Côte d’Ivoire

Société Générale Côte d’Ivoire est solidaire du peuple Ivoirien et du gouvernement dans la lutte contre le COVID-19.

Ce 27 mars, en présence de M. Eugene Aka Aouelé, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, M. Aymeric Villebrun, Directeur Général de Société Générale Côte d’Ivoire a annoncé la contribution de la banque : un don de 80 millions de FCFA composé d’équipements de protection pour le corps médical et de traitement pour les malades.

Parmi ces équipements, 2 respirateurs au CHU de Treichville ont été officiellement remis lors de cette cérémonie.

Source : Page Facebook Société Générale Côte d’Ivoire.


Au Sénégal

  • Sonatel

La société accompagne financièrement et matériellement l’État sénégalaise dans la lutte contre le covid-19 avec notamment des dons d’équipement médicaux, la gratuité entre les différents personnels d’intervention et la mise en place d’une sonnerie d’attente rappelant les gestes barrières.

De plus, Sonatel accompagne également les entreprises dans leur télétravail, avec une hausse du débit et des forfaits d’internet mobile offerts, et les étudiants et élèves avec un forfait Pass Education valable 30 jours, donnant l’accès à des contenus éducatifs exclusifs.

Source : Sikafinance.com


Au Kenya

  • Safaricom

Le service de paiement mobile de Safaricom, M-Pesa, est utilisé par 20,5 millions de personnes. Il faut savoir que le Kenya est l’un des leaders mondiaux dans le domaine.  Au milieu de cette crise du Covid-19, pour accélérer encore l’adoption du paiement mobile, Safaricom a mis en place mi-mars la gratuité sur toutes les transactions entre utilisateurs comprises en dessous de 1 000 shillings kényans (près de 9 euros) pendant 90 jours.

Afin de soutenir les micro-entreprises, en accord avec la banque centrale du pays, l’opérateur a également augmenté la limite quotidienne de transactions autorisées via son service de 70 000 à 150 000 shillings (610 à 1 310 euros environ) pour ces dernières.

Début avril, il a aussi lancé la possibilité pour ses clients d’utiliser leurs points de fidélité pour payer des biens ou services de première nécessité pendant les 30 prochains jours. Ces points peuvent aussi être échangés entre les utilisateurs.

Source : frenchweb.fr

  • SWVL

La branche kényane de SWVL (le groupe a été fondé en Egypte), plateforme de transport en autocars, a décidé de réduire ses trajets aux seules routes principales et de les rendre gratuits. Ces routes étant notamment empruntées par les usagers pour aller travailler. Un geste qui doit aider au respect des différentes mesures mises en place par le gouvernement pour favoriser la distanciation sociale, dont un couvre-feu de 19h à 5h du matin.

Source : frenchweb.fr


Au Nigéria

  • Paga

Le nigérian Paga, leader du paiement mobile dans ce pays, et qui a signé un partenariat avec Visa début mars, a de son côté annoncé que plus aucun frais ne serait imputé aux marchands pour les paiements par carte. La startup a également supprimé les frais sur les transferts d’argent entre utilisateurs qui ne transitent pas par un compte bancaire et fortement diminué sa commission pour les autres.

Source : frenchweb.fr

  • LifeBank

Fondée en 2015 par l’entrepreneure Temie Giwa Tubosun, la startup a pour activité originelle de faciliter, grâce à sa plateforme technologique, le transport de produits médicaux comme le sang ou encore de l’oxygène vers les hôpitaux. Depuis l’apparition du Covid-19, elle a également lancé une plateforme en ligne qui permet aux établissements de santé de dresser l’inventaire des appareils respiratoires, des ventilateurs médicaux et des lits de soins intensifs qu’ils possèdent afin d’avoir une cartographie claire de la situation.

Les premiers résultats commencent à tomber: sur 900 hôpitaux à travers le pays, 149 ventilateurs, 109 appareils respiratoires et 139 lits de soins intensifs ont été comptabilisés.

Source : frenchweb.fr

 

Vous souhaitez nous proposez une initiative à ajouter ? Contactez-nous : iris@totem-experience.com ! Nous complétons cette liste progressivement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× Comment puis-je vous aider ?